Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est un bonheur que d’avoir à notre disposition le fonds photographique d’Eugène Mozer pour illustrer mes propos sur Champagney et autres. Comme on peut en juger, il s’agit plus que de simples photos de famille. Leur intérêt historique n’est pas à démontrer.

 

Eugène Mozer est né à Champagney le 5 avril 1870. Il fera toute sa carrière aux Chemins de Fer (PLM), gravissant les échelons jusqu’à devenir mécanicien en 1906. Il réside alors à Villeneuve-Saint-Georges.

Il a fait son service militaire au 20° régiment de chasseurs à cheval à Rambouillet.

Curieux, inventif, à l’affût de toutes les nouveautés techniques, Eugène Mozer était un homme de progrès. Ceci explique son goût pour la photographie qu’il pratiquait de la prise de vue jusqu’au développement de ses clichés. Esprit scientifique, il réalisa une maquette de locomotive – son outil de travail – qui fonctionnait à la vapeur, puis un poste à galène (toutes choses volées par les Allemands). Il était aussi musicien, fut d’ailleurs  trompette à l’armée. Cet homme rigoureux avait un sens artistique inné : le cadrage et la composition de ses images le prouvent.

 

Très attaché à son pays natal, Eugène Mozer y revenait régulièrement et le parcourait en tous sens en compagnie des membres de sa famille : les Lejeune (du côté maternel), les Lacour (famille par alliance de sa sœur Louise Mozer, la sage-femme qui mit au monde plusieurs générations de Champagnerots), les Démésy (du côté de sa seconde épouse). Devenu veuf, il épousa en 1916, Marie Démésy, ma grand-tante, et prit sa retraite en 1920. Il la passera à Champagney : se consacrant aux siens et à la photographie jusqu’au 25 avril 1943, date de sa mort.

Avec sa première épouse – je ne connais d’elle que son prénom, Sidonie – il eut deux enfants : Albert et Albertine. Albert a laissé, lui aussi, de nombreuses photographies.

Voir sur ce blog toutes les photos des Mozer dans la catégorie « photos, documents historiques ».

Cette photo anotée "A votre santé " date de 1908.

Cette photo anotée "A votre santé " date de 1908.

Photo scolaire du 22 juillet 1977. Eugène Mozer est désigné par une croix.

Photo scolaire du 22 juillet 1977. Eugène Mozer est désigné par une croix.

Jeune homme

Jeune homme

Pages extraites de ses partitions du temps où il était trompette au 20°rgt de chasseurs à cheval. La caricature est de sa main.
Pages extraites de ses partitions du temps où il était trompette au 20°rgt de chasseurs à cheval. La caricature est de sa main.

Pages extraites de ses partitions du temps où il était trompette au 20°rgt de chasseurs à cheval. La caricature est de sa main.

En famille vers 1905 avec Albert, Albertine et Sidonie, sa première épouse.

En famille vers 1905 avec Albert, Albertine et Sidonie, sa première épouse.

A l'époque où il était mécanicien PLM. Ici à Montereau en juin 1914.

A l'époque où il était mécanicien PLM. Ici à Montereau en juin 1914.

Mozer patriote (ses prénoms étaient Eugène Edmond)

Mozer patriote (ses prénoms étaient Eugène Edmond)

Dans les années 1920, retraité, à la Bouverie.

Dans les années 1920, retraité, à la Bouverie.

Albert Mozer en 1918.

Albert Mozer en 1918.

Tag(s) : #Histoire locale