Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici un nouveau travail de l'élève René Lamboley de l'école de Champagney. Il s'agit d'une rédaction datée du mardi premier juillet 1919.

Cinq exercices de calcul, la dictée et ses questions puis cette rédaction en ce premier jour de juillet.

Pour découvrir toute la série utiliser, en bas de la page, le lien "La guerre à l'école".

Tableau de Kārlis Padegs, intitulé « Memento From1918. John Yperite » évoquant les blessures de guerre de la Première mondiale

Tableau de Kārlis Padegs, intitulé « Memento From1918. John Yperite » évoquant les blessures de guerre de la Première mondiale

Rédaction

 

Vous avez lu dans un journal la pensée suivante : «  Je voudrais qu’au milieu de la terrible épreuve que nous traversons la foule eut de la tenue, que les visages fussent graves, qu’on abandonnât les plaisirs vains et coûteux de la vie ordinaire. » Expliquez cette pensée et dites les réflexions qu’elle vous inspire.

 

Développement

 

Cette pensée est exacte, il faut qu’au milieu d’une épreuve aussi cruelle, le peuple ait conscience du danger qui le menace. Il ne faut pas que la plus grande partie du pays soit plongée dans le chagrin et le deuil pendant que l’autre vit au milieu de la joie et des plaisirs.

Ce n’est pas pendant que tous nos soldats sont devant la mort, que des milliers d’entre eux succombent chaque jour, que nous devons vivre tranquillement et avec insouciance. Pour agir de la sorte il faudrait avoir un cœur égoïste, insensible. Car pour qui est-ce que nos soldats meurent ? C’est pour nous conserver notre vie, notre foyer et nos biens. C’est uniquement pour cela qu’ils endurent tant de souffrances, qu’ils supportent tant de privations. Comment après tant de services ne pas leur témoigner notre reconnaissance ?

 

C’est par notre tenue que nous leur ferons voir cette reconnaissance. Nous saurons déplorer les deuils qui frappent notre pays, nous enthousiasmer de nos succès, ne pas nous alarmer de nos pertes. Nous saurons aussi maintenir intact le moral de ceux qui nous protègent, enfin nous saurons nous montrer dignes de l’admirable armée que possède note pays et montrer aux étrangers que la France a de plus en plus soif de justice et d’humanité.

Il faut aussi que le peuple soit grave. Tous les Français possèdent un parent, un ami que la guerre a tué. Tous ont à regretter quelqu’un de cher. Par conséquent la France est enveloppée d’un deuil immense. Tous les citoyens doivent en supporter leur part puisque c’est pour tous que nos morts se sont sacrifiés. D’ailleurs il ne saurait y avoir dans le pays un grand nombre de personnes en larmes et les autres qui passent leurs jours et leurs nuits dans les établissements de jeux et de plaisir.

Tout le monde doit également  renoncer à la vie ordinaire. Cette vie qui nous paraissait si simple avant la guerre est maintenant une vie de luxe et de plaisir. La guerre a fait des milliers de veuves et d’orphelins, elle a ruiné d’innombrables familles, elle a empêché le développement de l’agriculture et du commerce. Aussi la vie devint pénible surtout pour le travailleur chargé de famille. Avec la guerre vint le régime des restrictions. Aussi il serait injuste que le pauvre se prive, qu’il travaille sans relâche pendant que le riche poursuit  la bonne vie pleine d’abondance et de plaisir de l’avant guerre.

 

D’ailleurs il fallait que chacun réduise sa consommation et emploie au travail tous ses instants de loisir pour aider nos soldats à obtenir la victoire car : tenir, voilà la condition du succès. Aussi je veux oublier les plaisirs d’avant la guerre, je veux prendre part à la douleur générale et savoir aussi me priver pour hâter le triomphe du pays.

 

Le texte de cette rédaction sur le document original
Le texte de cette rédaction sur le document original
Le texte de cette rédaction sur le document original

Le texte de cette rédaction sur le document original

Elisa Démésy veuve de guerre - voir sur ce blog les frères Démésy

Elisa Démésy veuve de guerre - voir sur ce blog les frères Démésy

Monument aux morts d'Auxelles-Haut (Territoire de Belfort)

Monument aux morts d'Auxelles-Haut (Territoire de Belfort)

Image de l'embusqué

Image de l'embusqué

Tag(s) : #Guerre de 1914-1918