Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A quelques kilomètres de Perpignan, cette forteresse fut construite lorsque la frontière entre la France et L'Espagne ne correspondait pas aux Pyrénées. L'ouvrage est magnifique et impressionnant montrant, bien avant l'art de Vauban, une complexité étonnante.

Nous sommes donc dans le département des Pyrénées-Orientales, aux portes du pays catalan. le château de Salses est cerné entre deux obstacles naturels : les derniers monts des Corbières et les étangs contigus à la mer.

Sur ordre de Ferdinand le catholique, roi d'Aragon, la forteresse est construite de 1497 à 1504 par le commandeur Ramiro Lopez, grand artilleur du Roi, dans le but d'interdire l'accès du Roussillon à la France.
Du fait de sa position stratégique sur une frontière naturelle, elle est vouée à l'épreuve du combat, et est assiégée en 1503, avant même son achèvement.
Pris et repris au fil des campagnes franco-espagnoles, le château de Salses est définitivement rattaché avec le Roussillon au Royaume de France par le traité des Pyrénées en 1659.

sasles 1

L'ensemble semble sortir de terre
sasles 3

sasles 4

Dès lors, à l'écart de la frontière, son intérêt stratégique est moindre, et il n'échappe à la destruction qu'en raison du coût d'une telle opération.
Par la suite, la forteresse est utilisée comme une caserne pour accueillir des troupes de passage, puis sert d'entrepôt de vivres et de munitions.
Classée monument historique en 1886, elle est cédée en 1930 au ministère de la culture qui la restaure, et l'ouvre au public.

sasles 7

sasles 10

La transition entre le château médiéval et la forteresse bastionnée

Le château de Salses possède de nombreux attributs propres au château médiéval.
Il conserve l'usage de tours cylindriques en pierre encadrant de longues courtines continues, et abrite un donjon accueillant les réserves vitales de la place : l'arsenal, et les réserves alimentaires.

Cependant, et surtout après les réaménagements effectués à la suite du premier siège de 1503, il doit être considéré comme un ouvrage de transition, qui conduira au bastion.

À la fin du XVème siècle, le développement de l'artillerie à boulet métallique commande l'évolution de la fortification militaire.
En effet, le château médiéval, capable de résister au fragile boulet de pierre, devient vulnérable avec l'apparition du canon à boulet de fonte.

Le château de Salses illustre les solutions architecturales développées pour contrer les redoutables effets du boulet métallique.
Pour se dérober le plus possible aux tirs adverses, les défenses de la fortification sont enfoncées dans le sol, à l'abri de la profondeur du fossé.
Au sud-ouest et au nord-ouest de la forteresse, deux éperons, placés à l'avant de constructions circulaires, visent à éloigner l'assaillant en supprimant les angles morts : ils préfigurent les formes géométriques des bastions modernes.
L'assaut de la forteresse elle-même est retardé par des ouvrages extérieurs ; les courtines ne sont plus crénelées, et présentent désormais des embrasures à canon.
Caractérisé par l'épaisseur de ses murs, l'élargissement des douves, l'importance des ouvrages extérieurs, l'installation de l'artillerie sur de larges plate-formes, le château de Salses illustre la nécessaire adaptation de l'architecture militaire aux avatars de l'art de la guerre.



sasles-17.jpg

sasles 14
 
 
      503-0303 IMG
 
 
 
 503-0307 IMG
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 












Grand soleil, ciel azur, ce jour de juillet 2010 ...
   
503-0313 IMG

503-0323 IMG
503-0329 IMG

503-0360 IMG

503-0381 IMG

503-0385 IMG
sasles 27
sasles6
Tag(s) : #Photos sites et monuments historiques