Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DSCF2302


Depuis que je me rends au cimetière de Lure, ces statues m'ont intrigué. Elles sont monumentales, belles et semblent bien à leur place puisqu'on peut voir à travers leur attitude une symbolique liée à la vie et à la mort.

DSCF2289


DSCF2290


DSCF2291

DSCF2292
 
Au milieu du XVIIe siècle, comme c'était souvent le cas, les Lurons étaient enterrés autour de l’église.
Dans les années 1731-1740, le cimetière a été déplacé à l’extrémité de la rue Pasteur, vers la sortie de la ville.
En 1794, Robespierre le jeune, envoyé en mission en Haute-Saône, lui a trouvé un nouvel endroit (l’actuel). En 1799, le site était clos définitivement.
Les deux statues colossales « Espérance et Foi » qui ornaient la façade de l’église abbatiale ont été offertes à la municipalité par «l’entrepreneur récupérateur » des pierres. Les élus de l’époque les ont fait installer au cimetière.
Le Pays du 21 avril 2012


L'espérance est une vertu théologale par laquelle les croyants attendent Dieu avec confiance ainsi que la vie éternelle après la mort. Quant à la foi ... 

Ces statues sont donc bien leur place  ...

 

   
DSCF2293



DSCF2294

DSCF2296

DSCF2297

DSCF2298
220px-Corradini_statue_la_foi.jpg

La femme voilée, la foi de Corradini au Louvre